Cercle Généalogique de L'Aisne
Statuts
Adminisrateurs
Adhesion
AG2015-1
AG_2014
AG_2013
Ag_2012
AG_2011
AG_2010
AG_2009
AG2008_CondeEnBrie
AG2007_Laon
AG2006Soissons
Chateau-Thierry 2eme Grand Salon du CGA
Escaudoeuvres 59 Congrés Scaldobresia
Villers-Cotterets 2015 Forum Asso
Veuilly la Poterie 02
oissons 2015 Salon des asso
Paris
Brie Comte Robert 2015
Villers Cotterets 2014
Paris
Lagny sur Marne 20142014
Brie_Comte Robert_2014
geneatiques_paris_2013
salon_2013
exposition Villers Cotterets
claye-souilly_2013
Brie comte Robert 2013
GENCO-2012
lagny2012
25emeAnniversaire
chatelet en brie
claye_souilly_2011
brie_comte_robert_2011
lagny_2010
Exposition Buironfosse 2009
Chateau-Thierry
Soissons
Laon
Paris
Villers_Cotterets
Hauts de l'Aisne
Revue_AXONA
AnciennesRevuesAXONA

Chantier
Formulaire_Biblio
Liste des Tables
Formulaire_Tables

Formulaire_MicroFilms
Monographie_Barenton_Bugny
Monographie_Barenton_Cel
Monographie_Faverolles
Monographie_Grandlup
Monographie_Marchais
Monographie_Vivieres
Monographie_Pleine_selve

Infos_actes

recherches
Acces_AD


Infos_CPA

Infos_actes_en_vrac

Communes
departement
evenements
carte_cassini
famille CASSINI
Cantons_Aisne
wikipedia

anciens_noms_communes
Revolution
wikipedia
Pays_Aisne
Archives Aisne
Les Dates
recherche
Site_Membre
Site_Ami
sites-informations
sites Logiciels
FAQ
Contact
Desinscription

Cercle Généalogique de l'Aisne


Monogrphie de la Commune de Grandlup-et-Fay

 rédigée par M. Pouillard, instituteur en 1888.



Source: documents manuscrits collection A.Piette, A.D. de L'Aisne. Retranscrit par Bernard Gense,


Situation astronomique de la commune:


La commune de Grandlup est située au Sud du canton de Marle.
Elle est limitée au Nord par les territoires de Froidmont-Cohartille, Toulis-et-Attencourt;
au Sud par ceux de Gizy, Monceau-le-Waast et Barenton-Bugny;
à l'Est par ceux de Pierrepont et Missy-les-Pierrepont
à l'Ouest par ceux de Verneuil-sur-Serre et Barenton-sur-Serre

Le village, placé à peu prés au centre du territoire, occupe une surface de 13 hectares, 36 ares.
Le territoire compte 2036 Hectares, 44 ares, 17 centiares dont 2023 hectares, 08 ares, 17 centiares forment le terroir.

La commune comprend:


Le hameau de Brazicourt.
Situé au Nord du territoire à 3 kilomètres du village, et se composant d'une ferme et d'une maison. Autrefois il y avait 4 maisons prés de la ferme, mais 3 sont démolies. En 1700 il y avait un moulin à eau sur la souche, car dans les registres de l'état civil de l'année 1713 figure la naissance de de Jean Pierre LEROY fils de LEROY meunier à Brazicourt.
La ferme de Favières.
Située au Nord-est du territoire à 2,5 kilomètres du village, cette ferme appartient aux Hospices de Laon ainsi que les terres qui en dépendent.
La ferme de Fay.
Situé au Sud-est du territoire à 2 kilomètres du village. Ce hameau comprend 2 fermes exploitant chacune 250 hectares de terres et 2 autres habitations.
Il formait avant la grande révolution un village dont on ne peut connaître l'importance, mais les anciens de la commune se rappellent avoir vu les restes de l'église et du cimetierre. Le village s'appelait Fay le Sec.
Le coq du clocher est placé au-dessus du pigeonnier de M. DUSSAUSSOIS.
Le maire de Grandlup compte dans ses archives les registres de naissances, mariages et décès de la paroisse de Fay le Sec de 1670 à 1792 époque de la révolution de Fay à Grandlup.
Le Moulin de la Tour.
Situé au Sud du territoire. Cet écart se compose d'une maison d'habitation et d'un moulin à vent construit en pierre et ne fonctionnant plus.
Le Hameau de Chantrud.
Situé au Sud-ouest du territoire à 2 kilomètres du village.
Comprend 2 fermes assez importantes et un équarrissage de vieux animaux ou d'animaux morts.

Lieux dits

        Section A
       1 - Brazicourt                                        2 - La hurée Pierrot
       3 - Le champ four                                  4 - Les prés des plombs
       5 - La queue du marais de Brazicourt       6 - Le bas pré
       7 - Les rivelottes                                   8 - Entre deux eaux
       9 - Le grand marais                             10 - Le blanc berger
        11 - La baraque                                  12 - ferme de Favières

13 - Les 40 jalois                                  14 - Le mont du camp
15 - Le camp                                        16 - Les 28 jalois de Favières
17 - Le fond de Favières                        18 - Le chemin de Favières
19 - La voyette du camp                        20 - La verte vallée
21 - Le chemin de Pierrepont                  22 - Le chemin des médecins
23 - Prés le jardin Agon                         24 - La fosse Gadroy
25 - Le fossé lécuyer                             26 - Le jardin Agon
27 - Le ribouli de Brazicourt                    28 - Prés le champ four
29 - Le cessier de Brazicourt                   30 - Le chemin de Brazicourt
31 - Prés la hurée Pierrot                       32 - L'orimont
33 - La voyette de Luvry                        34 - Le petit côté
35 - Le chemin de Froidmont                  36 - Le muid de Favières
37 - Dessus le comble de Froidmont        38 - Le comble de Froidmond
39 - la borne des trois curès                   40 - Le Calvaire

Section B
1 - La passe de Chantrud                        2 - Les vieux moitiés
3 - Le Touret                                         4 - La sente des vieux moitiés
5 - Le marais de Chantrud                       6 - Le moulin de la tour
7 - Le vallée Pacotte                              8 - La bague d'or
9 - Le dessus de la vallée Pacotte          10 - Le champ d'arrancy
11 - Le gluant                                      12 - le champs des carrières
13 - Le chemin de Laon                          14 - Le chemin de Chantrud
15 - Le cimetière                                  16 - Grandlup
17 - Le sard                                         18 - Le chemin de Liesse
19 - Le poirier Morlet                             20 - Le champ suie
21 - La frête liègeois

Section C
1 - Le champ berger                             2 - Les 7 journées
3 - Le champ d'argent                           4 - Le moulin du bois
5 - Le champ d'arrancy                          6 - Le poteau
7 - Le petit noyer                                 8 - Le buisson fiévé
9 - La queue d'allonde                          10 - Le bois Caumont
11 - Le champ de pierres                        12 - Les crapaudiéres
13 - La voyette de Monceau                    14 - Le cimetière
15 - Fay                                               16 - Le blanc
17 - La garenne                                    18 - La justice de pierrepont
19 - Le champ St-Martin                         20 - Le mont de Liesse
21 - Le chemin vert                               22 - Le mont fléau
23 - Le chemin de Gizy                          24 - Le grand chemin de Laon
25 - L'épine d'Amegille                          26 - Le chemin d'Étrepoix
27 - Leblanc mont                                 28 - L'avoine
29 - Les riez de Fay                               30 - La renardière
31 - La fontaine Sombrécourt

        Section D
       1 - Le riez le comte                               2 - Le chemin de Barenton
       3 - Le chemin de Froidmont                    4 - La grange Beaufort
       5 - Le chemin de Chantrud                      6 - La terriére
       7 - Le champ d'avoine                            8 - Le chemin de l'avoine
       9 - La vallée des demoiselles                10 - Le champ le vache
        11 - Les fosses                                   12 - Le boquet
        13 - Chantrrud                                    14 - Les grands clos
        15 - La grande place                            16 - Le champ notre dame
        17 - La queue canard                           18 - Le champ fallu
        19 - La justice                                    20 - L'orme
        21 - Le champ de Verneuil                    22 - Les peupliers
        23 - Le luzeau                                    24 - Le marais de Chantrud
        25 - Le terrage                                    26 - Les grès


  Les lieux dit soulignés doivent avoir une signification mais il est impossible d'en obtenir le moindre renseignement.

Nom successifs


De temps immémorial jusqu'en 1792 la commune a porté le nom de Grandlup qui s'écrivait tantôt Granlut,  tantôt Granlud, tantôt Granlui enfin Grandlup ( d'après les registres de l'état civil ). Depuis 1792, c'est à dire depuis la réunion de Fay a Grandlup elle porte le nom de Grandlup et Fay.

Relief du sol monts ou collines


Le sol est peu accidenté, le village est situé sur un faible plateau dont l'altitude est de 98 mètres est le terroir est une vaste plaine a peu prés unies.
On n'y remarque que deux petites vallées l'une au Nord ou coule la Souche au milieu de tourbières et l'autre à Chantrud ou coule un très petit ruisseau qui prend sa source sur le territoire au lieu dit la Fontaine Sambrecourt.
L'altitude de ces deux endroits est de 67 et 68 mètres.
Le point le plus élevé est situé au lieu dit le bois de Brazicourt, son altitude est de 107 mètres.

Géologie


Terrain assez bon en général sec et peu profond en certain endroit surtout prés de Favières et de Chantrud où il contient beaucoup de calcaire.
Il est argileux en grande partie, marécageux et tourbeux près de la souche et dans la vallée de Chantrud, un peu siliceux sur Fay.

Hydrographie


La Souche (rivière) longe le Nord du territoire, coule de l'Est au Nord et sépare le territoire de Grandlup de ceux de Vesles et Toulis.
Le lit de cette rivière a été redressé et élargi pour favoriser le dessèchement des marais.
Un petit ruisseau qui prend sa source au lieu dit la Fontaine Sambrecourt près du chemin vicinal de Grandlup à Monceau le Waast, coule d'abord du Sud au Nord et ensuite de l'Est au Nord-ouest passe près des fermes de Chantrud et se jette dans le Rû de Barenton à Barenton sur Serres.
La souche prend sa source à Sissonne et le ruisseau de Chantrud prend sa source sur le territoire de la commune.

Lieues ou ils deviennent flottables Néant

Navigation canaux Néant


Les marais leur situation, leur superficie, sont il en voie de dessèchement.

La commune possède 55 Hectares de Marais dont 9 Hectares sont d'anciennes tourbières près de la souche et prés du ruisseau de Chantrud.
Les marais sont en voie de dessèchement et sont loués à bail aux habitants de la commune et des communes voisines. Les locataires y tirent de la tourbe chaque année et y récoltent du foin de médiocre qualité.

Bois et Forêts


Il n'y a pas de forêt, il n'y a que quelques bosquets d'une importance totale de 6 Hectares.

Faune communale


Cheval, mulet, âne, bœuf et vache, mouton, chèvre, porc, chien, chat, lapin domestique, lapin de garenne, lièvre, hérisson, taupe, musaraignes, rat, souris, fouines, putois, belette, quelques renards et les oiseaux de basse cours. Comme il n'y a pas de forêt il n'y a pas d'animaux sauvage remarquables.

Flore


On ne compte dans la flore communale que les plantes désignées au paragraphe 6 (manquant) de la géographie économique ainsi que les fleurs cultivées dans les jardins.

Chiffre de la population


D'après le recensement de 1886, 498 habitants en 1881 elle était de 518 habitants en 1871 elle était de 536 habitants. Elle diminue parce qu'un certain nombre d'habitants quittent la commune pour aller se fixer à Paris et que beaucoup de ménages n'ont pas d'enfant ou n'en ont qu'un.

Nombre de mariage, naissance, décès      

 

Année

Mariage

Naissance

décès

observation

 

1878

1

9

24





Dans les
décès
figurent
des nourrissons
de Paris

 

1879

2

13

7

 

1880

8

13

17

 

1881

3

17

11

 

1882

6

12

13

 

1883

3

13

15

 

1884

3

19

15

 

1885

8

11

7

 

1886

1

11

13

 

1887

3

15

11

 

 

38

133

133

 


Particularité sur la condition physique des habitants

Les hommes sont de taille moyenne, ils jouissent d'une bonne santé, parce qu'il travaillent toujours au grand air.

Régime alimentaire

En général, les hommes sont assez sobres, ils fréquentent peu le cabaret et vivent du produit de leurs récoltes et de l'élevage de leurs bestiaux.

Leur longévité

Ils ne vivent pas très vieux car ils travaillent trop et qu'ils commencent dés l'age de 8 ans.

Caractère mœurs jeux

Les habitants ne jouent presque pas ils travaillent toujours dimanches et fêtes  quelques uns jouent au billard et aux cartes le dimanche soir pendant que les jeunes gens dansent.

Langage

Ils parlent un peu patois, appuient fort sur les é et parlent très parlent très haut, cela tient à ce qu'ils passent la plupart de leur temps dans les champs.

Degré d'instruction

Les cultivateurs ont reçu une bonne instruction, les autres habitants ne sont pas très instruits, car ils n'ont guère fréquenté l'école.
Beaucoup même sont superstitieux.
Mais depuis la création de la bibliothèque scolaire les jeunes gens ont contracté l'habitude de lire et par conséquent continuent de s'instruire tous les jours. Chaque année depuis sa fondation la bibliothèque populaire fait de 200 à 600 prêts.

  Fait à Grandlup et Fay le 14 Avril 1888

  L'instituteur




Note du transcripteur:
- M POUILLARD Jules Zéphirin est décédé à Grandlup et Fay de fièvre typhoïde le 31 août 1899 après 22 ans de service.
Source: registre des délibérations de la commune de Grandlup et Fay.

  

© 2006 - 2018 Cercle Généalogique de  l'Aisne